Qui suis-je?

photo prise par Jean Lapointe

Fernan Carrière

… un curieux impénitent, un observateur contemplatif, un dilettante, qui poursuit une belle longue route, entrecroisées de détours et de distractions…

un scribe de professionchroniqueur, rédacteur, journaliste…

… un photographe amateur, un voyeur qui se cache derrière son objectif pour voler des instants de vie, … et dévoiler la sienne en même temps.

===

Né à Ottawa, Ontario.

Enfance passée successivement à Ottawa, Montréal et Québec, avant de revenir à Ottawa poursuivre des études collégiales et universitaires (philosophie) au cours des années 60 ; obtention d’un MBA à l’Université d’Ottawa en 1994.

Militant actif au sein des mouvements étudiants québécois au cours de la fin des années 60 et au début des années 70. Voyage de huit mois en Europe de l’automne 71, jusqu’au début du printemps 72, avant d’amorcer une carrière comme professionnel des communications.

Journaliste aux affaires publiques, à la radio de Radio-Canada, de 1974 à 1983 ; je participe à la création du premier réseau radiophonique francophone d’information en Ontario.

Rédacteur en chef de la revue culturelle multi-disciplinaire Liaison, de 1983 à 1987, je renouvelle la revue, en y attirant de nouveaux collaborateurs provenant des milieux universitaires et du journalisme, majoritairement de l’Ontario, mais aussi de l’Acadie, de la Nouvelle-Angleterre et du Québec.

En 1987, je commence une nouvelle carrière dans le domaine des communications organisationnelles. Au cours d’un séjour d’environ vingt ans à la Société canadienne des postes, j’œuvre dans les secteurs des communications internes et des relations publiques, ainsi que de la gestion du changement et de la gestion de projet.

Enfin, à la Fédération canadienne pour l’alphabétisation en français, je mets l’expérience acquise dans un milieu corporatif au bénéfice d’une organisation à vocation communautaire.  J’y renouvelle les principales publications de l’organisation ainsi que certains programmes de promotion de la lecture et de l’écriture auprès des adultes qui apprennent ou réapprennent à lire et à écrire.

À la retraite depuis 2010, je déménage mes pénates à Montréal, mon nouveau point d’ancrage, d’où je poursuis mes explorations le long d’une route qui se perd dans un horizon qui demeure, je le souhaite, lointain…

Depuis environ une dizaine d’années, j’étudie l’évolution de l’écriture, depuis sa naissance dans l’empire sumérien il y a cinq millénaires, en passant par le développement de l’alphabet et l’invention de l’imprimerie, jusqu’à la révolution numérique. Je me suis rendu compte que chacune de ces innovations a modifié profondément notre rapport à l’écriture. Je découvre aussi que cette étude nous offre des points de vue pertinents pour mieux comprendre comment la révolution numérique .

Récemment, j’ai amorcé un processus de réflexion sur une des dimensions de mon identité personnelle ; je suis en train de rédiger un récit, «  Mon Amérique », en fouillant dans  mes archives personnelles et journaux de voyages, ainsi que dans mes souvenirs des événements qui m’ont marqués depuis l’enfance.

 

Conférences

 

Publications

  • « Les temps d’Ottawa », in Les cahiers bleus, Orléans, France, 1986
  • « Parti de Québec à la recherche de son frère… », in Jack Kerouac, un homme grand, Carleton University Press, Ottawa, 1990 (transcription d’une allocution prononcée à la Rencontre internationale Jack Kerouac, Québec, 1987)
  • « La métamorphose de la communauté franco-ontarienne, 1960 à 1985 », in Les Franco-Ontariens, sous la direction de Cornelius Jaenen, Ontario Historical Studies Series, Presses de l’Université d’Ottawa, Ottawa, 1993

 

(mis à jour le 15 décembre 2017)

 

9 réflexions sur “Qui suis-je?

  1. Une bien belle rencontre, merci à vous pour cet abonnement à mon blog, j’ai moi même découvert le votre avec beaucoup de plaisir. Je reviendrai régulièrement pour vous lire, vos textes sont du plus grand intérêt avec cette sensibilité sur la vie et le temps qui passe qui me touche. J’adore Montréal, depuis sa découverte il y a deux ans, je ne pense qu’à revenir. Merci à vous. Chris

    J’aime

  2. I am so glad you found me and commented on my latest photo…I therefore found YOU too , looked …and loved and am now an admirer and followers of your site. Thank you. I shall look into the content in depth at my leisure.

    J’aime

  3. Thank you for finding my blog and taking some time to explore and leave comments. I’ve been exploring yours as well and enjoying your photography. My command of French is painfully slow (and this despite a 3 week immersion at Trois-Rivieres ) so I am working my way through your posts…carefully…and with the help of Google Translate when I reach the end of my skills.

    J’aime

  4. Thank you for your kind follow and comment on my poem « Strange Geometries ». I hope you will read further, and I will take pleasure in exploring your fascinating blog. Mes felicitations, Monsieur.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s