Anticipation

L’érablière

D’ici quelques jours, la sève commencera à monter dans les érables.

Selon l’humeur des jours, la neige déjà humide s’évaporera au soleil, ou fondra avec la pluie, pénétrera dans la terre, coulera dans les ruisseaux, remplira les rivières…

Les ours se réveilleront ; les pic-bois tambourineront goulûment sur les arbres infectés d’insectes ; quelques semaines plus tard, les bernaches nous signaleront qu’elles reviennent de leur long séjour aux États du sud.

Le froid intense de l’hiver qui s’essouffle progressivement s’inscrit déjà dans les archives de nos mémoires.

La vie renait de la désintégration inhérente au brassage éternel de la matière.

Désordre
Le chaos s’impose sur l’ancienne cabane à sucre

à suivre…

 

8 réflexions sur “Anticipation

  1. Pauvre cabane à sucre! Vous me rappelez de belles années vécues dans une érablière, à courir de chaudière en chaudière pour trouver l’eau la plus sucrée, à attiser le feu dehors pour la tire, la cabane du voisin où j’avais tant de bonheur à donner un coup de main… Merci.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s