vagabondages photographiques dans le métro… et ailleurs

pérégrinations — hebdomadaire, mensuelle, annuelle, c’est selon — d’une activité à une autre… le regard se promenant alerte pour saisir l’occasion…

… l’esprit plus ou moins vide, sans état d’âme, pour mieux saisir des coups d’œil furtifs, plus ou moins aléatoires, sans autre intention que purement esthétique, au quart de seconde…

… d’une station de métro à une autre… sur la ligne verte, à la jonction, à deux occasions, de deux lignes, la verte et l’orange, et à la sortie, se retrouver dans une ruelle…

… recentrer l’esprit…

pour examiner la suite de photos

Étude : au quart de seconde

 

me promenant, anonyme, la caméra pointée droit devant au bout du bras droit plus ou moins ballant, le doigt sur le bouton de déclenchement, sans qu’il y paraisse, déclenchant selon l’inspiration, à une vitesse d’obturation réglée au quart de seconde…

une suite de quatre déclenchements…

>>>>

dans la station de métro, me dirigeant vers l’entrée de la Grande Bibliothèque, montant sur l’escalier mobile, m’immobilisant quelques secondes sur le grand escalier face aux cages d’ascenseur, puis poursuivant ma marche dans un corridor, jusque vers la salle de la Collection nationale…

>>>>

>>>>

>>>>

 

 

en passant

Bord de route
à la volée

… d’un regard absent, en filant à toute vitesse sur le bord de l’autoroute, rien de significatif, rien de particulier à voir, des couleurs ternes de début de printemps, des roseaux asséchés, des jeunes vinaigriers qui envahissent l’espace, des arbres spectateurs en fond de scène,

un regard absent, une image saisie à la volée, sans prétention, sans vouloir dire quoi que ce soit, tout simplement pour le plaisir, pour la contemplation de la suite du monde…

toutefois, en y pensant un peu plus, comme ça, au cours d’un après-midi printanier… un projet de somnambule… un jour, à venir… peut-être… traduire l’image en forme de dessin…

Écrans végétaux

Au cours du fil du temps et des saisons, l’œil du photographe cherche à percevoir des jeux  de textures, de lignes, de formes et de couleurs,  pour composer des écrans végétaux.

L’hiver

Février 2011

Printemps

Avril
Avril 2012

Printemps

Mai
Mai 2010

Été

Juillet 2013
Juillet 2013

Été

Août 2012
Août 2012

Automne

Octobre 2010
Octobre 2010

Automne

Novembre 2010
Novembre 2010

Hiver

Décembre 2011
Décembre 2011