Un arrêt de quelques minutes au café…

Styloplume - Aurora 88
Au café, j’ai commencé à prendre des notes…

 

Huit heures trente le matin : j’étais debout, dodelinant dans le métro, le regard absent, alors que des idées et des souvenirs se sont mis à émerger discrètement des profondeurs et à flotter à la surface de la conscience.

Mercredi matin : à la sortie du métro, je prévois toujours un arrêt de quelques minutes au café avant de me rendre à ma session hebdomadaire de taï-chi…

J’avais l’occasion et un peu de temps pour écumer ces souvenirs, avant qu’ils ne s’échappent et se perdent dans les dédales de mes neurones. Au café, j’ai commencé à prendre de notes pour compléter la rédaction d’un article que je couve depuis des semaines.
poursuivre la lecture …

écriture et parole…

exprimer la pensée
exprimer la pensée

Il fut un temps où l’écriture n’était que transcription d’un acte ou d’une parole vivante.

Depuis environ un demi-millénaire, l’écriture est aussi devenue l’expression d’une pensée muette.

Qui pourrait expliquer ce que devient l’écriture aujourd’hui ?

  • un tweet qui se volatilise dans un nuage pour oublier ce qu’il vient de marmonner…
  • des doigts qui pianotent en cavalant pour saisir à la volée un soupir qui s’essouffle…
  • un bruit dans l’éther du temps…

Présentation

Depuis une trentaine de mois, je rédige un journal à la main, avec une plume, une vraie plume.

C’est aussi avec des plumes que je rédige des notes de lecture, des notes de réflexions, des brouillons de témoignages et de récits narratifs, sur le phénomène même de l’écriture.

Écrire à la main

Alors pourquoi amorcer la rédaction de ce journal ou carnet électronique, un blog?

Parce que le moment est opportun.

Il y a longtemps que j’y songe. J’avais même commencé à concevoir une structure pour un site personnel. C’était, et cela demeure un projet un peu ambitieux. Mais cela reste un projet pour l’avenir

Depuis des mois, je prépare un voyage. Ce sera, en quelque sorte, un voyage initiatique. Le voyage du début de la retraite. J’en parle à tout le monde dans mon entourage. Beaucoup de gens m’ont demandé si j’allais tenir un blog, un journal de voyage.

J’ai donc décidé de plonger.

Voici donc quelques traces de ce sillage qui traîne derrière moi, dans ce voyage que je fais depuis plus de soixante ans de vie. Sans les garde-fou d’une éditrice ou d’un réviseur, d’une maison d’édition, à froid, directement…

===
Je fais métier de scribe.
Je continue de faire métier de scribe. Sauf que désormais, je le ferai uniquement pour me plaire, au lieu de louer ma plume à un employeur.
Tant de choses à dire. Par où commencer?
Je vous entends presque, me dire : ce voyage que vous planifiez depuis des semaines et des mois… J’y arrive. Il faut patienter. Pour l’instant, il suffit de savoir qu’il commencera physiquement dans une semaine. En réalité, aussi bien dire qu’il a déjà commencé depuis très longtemps.