Ambert

Malgré toutes les merveilles des techniques télématiques aujourd’hui, outre le fait que je n’ai pas beaucoup de temps pour afficher mes petits reportages, j’ai été incapable d’établir une communication par Internet depuis quelques jours.

Nous avons fait du chemin depuis que nous avons quitté Lyon, mardi dernier.

Notre voyage se déroule un peu comme nous l’avions prévu quant à l’itinéraire. Mais il faut parfois s’adapter.

Les événements nous amènent parfois dans des sentiers que nous n’avions pas prévus… tel que hier soir par exemple. Nous sommes arrivés à Sarlat-La Canéda hier. Une belle petite ville qui a conservé son patrimoine médiéval. Son centre-ville à l’intérieur des anciens murs est protégé.

Une surprise nous y attendait. Nous sommes arrivés au cours des Journées du Patrimoine. Hier soir, comme à chaque année depuis un quart de siècle, les Sarladais ont éclairé leur ville avec une dizaine de milliers de lampions. Simultanément, on y a présenté une quinzaine de manifestations artistiques… théâtre, tour de chants des troubadours, exposition de peintures et de photographies, installations, concert de musique romantique… L’atmosphère est magique.

Mais nous anticipons un peu : revenons un peu sur notre route depuis plus d’une semaine…

Ambert, en Auvergne

En quittant Lyon, nous nous sommes dirigés vers Ambert, dans le département du Puy-de-Dôme, en Auvergne. C’est une petite ville. Guère plus de 7 000 habitants. Ce qui est étonnant, c’est ce qu’on peut y faire…

Ambert, en Auvergne

Nous aurions pu y passer une semaine entière sans se lasser.

Ainsi, nous aurions pu visiter la Maison de la fourme; la fourme étant le fromage du pays, un fromage bleu, très doux, très délicieux, qui se mange avec tout et en toutes circonstances… au petit déjeuner en tartine, dans une salade à l’heure du midi pour le déjeuner, ou avec des saucisses, au souper…

Nous aurions pu aussi faire une randonnée dans le petit train touristique, ou visiter le musée des instruments agricoles. Mais nous avons préféré faire une petite randonnée (motorisée) dans les montagnes des environs pour visiter le petit musée de l’École de 1900 à Saint-Martin-des-Olmes, ainsi que le moulin à papier Richard-de-Bas.

L’École de 1900 est une célébration de l’école républicaine, accessible à tous, instituée par Jules Ferry il y a plus d’un siècle. Les garçons d’un  côté de la salle de classe unique dans les petites communes, et les filles de l’autre. L’institutrice habitait le troisième étage, comme dans les écoles de rang de nos campagnes québécoise, il n’y a qu’un peu plus d’un demi-siècle. Au moment où nous sommes arrivés, il y avait une visite organisée de personnes âgées, plus âgées que nous, des Français, qui s’y reconnaissaient visiblement. Tout un étage est consacré aux jouets des enfants, souvent confectionnés par leurs parents ou leurs grands-parents. Comme l’animatrice le soulignait, les enfants apprenaient à devenir des adultes tout autant en jouant avec leurs jouets qu’à l’école même. À l’étage, une salle entière était consacrée aux livres, aux outils pédagogiques (cartes géographiques, tableaux, …) et aux instruments d’époque liés à la vie scolaires… règles en bois, compas, plumes et porte-plumes, étuis à crayons, encres, cahiers, sacs d’école, crayons…

L’école du XXe siècle

À la boutique, en sortant, j’y ai personnellement fait le plein d’instruments d’écriture, pour compléter ma collection d’objets d’écriture : ardoise, crayon en ardoise, divers crayons d’époque, porte-plume, cahier d’écolier, règle en bois, taille-crayon…

C’est pour visiter le moulin à papier Richard-de-Bas que nous avions choisi de nous rendre au coeur de la France, en Auvergne, un pays montagneux. Ce moulin est un des plus vieux en Europe. Il y a bientôt sept siècles, on y a innové en utilisant le pouvoir hydraulique pour activer d’immenses piles qui déchiquetaient de vieux chiffons, pour en faire un pâte.
Le Musée national du papier : le Moulin Richard-du-Bas

On fabrique le papier dans cette région depuis 1326. Ce fut pour nous deux une visite des plus agréables et instructives. Au cours d’une visite d’un peu plus d’une heure et demi, on y décrit le contexte social et économique de la production du papier autrefois, avant la révolution industrielle; on y raconte l’histoire du papier; mais surtout, on y fait la démonstration de la fabrication du papier. C’est une chose de lire des descriptions des processus de fabrication du papier. C’en est une autre que de le voir. Chaque feuille devait être fabriquée de telle sorte qu’elle ne soit ni trop épaisse, ni trop mince, calibrée selon des barèmes précis.

Bien entendu, j’ai fait provision de quelques feuilles de ce papier. Je n’ai pas encore touché ce papier avec mes plumes. Le site même est superbe. Le temps était magnifique.

Jeudi est jour de marché à Ambert

Produits d’Ambert

D’abord trouver la place du marché… se promener dans rues… entrer chez la chapelière ; m’acheter un béret… poursuivre notre chemin, flâner, prendre le café, faire nos provisions : miel, pommes, poires, herbes fines, tomates, oeufs, poivrons, fromages…

… parler de tout et de rien, de la différence entre tel et tel miel, du temps qu’il fait, de manières d’apprêter les produits, de recettes locales, y compris de même d’actualité politique avec des producteurs… « Ah! Le p’tit Nicolas … », en parlant irrespectueusement du président de la République…

Prendre le temps de jaser avec le producteur : le vendeur de miel, un jeune homme très sympathique. Le miel de « ses » abeilles est délicieux

Comment résister à tant de tentations? Nous en avons profité pour y faire quelques provisions, avant de reprendre la route pour nous diriger vers Figeac, dans le Lot. Un tout autre pays comme on le dit ici. Une longue randonnée de quelques heures.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s