Lyon

Un guide touristique est un instrument indispensable pour quiconque veut pleinement profiter d’un voyage à l’étranger. Mais rien ne vaut le contact direct avec les gens qui habitent les pays qu’on visite. Ce sont eux qui y vivent quotidiennement. Ils peuvent nous apprendre bien des choses qu’on ne trouverait pas dans des livres, ou dans des pages de l’Internet.

La France est un pays familier pour nous Québécois, surtout pour ceux qui, comme moi, ont fait leur « cours classique » à l’adolescence. Ce n’est pas tout à fait un pays étranger. Mais cela demeure, malgré toutes les affinités qu’il peut y avoir entre Québécois et Français, un pays étranger, de bien des points de vue.

Nous nous en rendons compte, de multiples façons, depuis trois jours que nous y séjournons.

Nous avons eu le bonheur, dès la première soirée, d’avoir été accueillie par une famille française, en fin de journée, au début du « week-end ». Sophie est une très grande amie de la famille de ma belle-sœur. Elle a étudié au Québec. Elle compte bien y retourner, avec son mari, Olivier. Nous avons passé une agréable soirée à jaser… de tout et de rien. Entre autres, nous avons appris, à la veille de prendre possession d’un camping-car pour quelques semaines, qu’il ne faut pas tourner à droite au feu rouge. On nous a vivement conseillé d’aller voir le défilé de la Biennale de la danse, qui eut lieu cet après-midi même, au centre de la ville. Nous aimerions bien suivre le conseil d’Olivier et d’aller faire notre marché aux Halles de Lyon, mais ce n’est pas nécessairement pratique dans notre cas. On verra… peut-être demain…

***

Nous avons donc pris possession de ce qui deviendra notre maison pour les prochaines semaines. Toute la journée hier y a été consacrée : se rendre à l’agence de location, examiner le véhicule, se familiariser avec celui-ci… Nous avons alors pris la route en direction du terrain de camping que nous avions repéré pour séjourner quelques jours. Et nous avons été pris, quelques minutes plus tard, dans un embouteillage, en traversant la ville de Lyon, un samedi-matin, du sud-est vers le nord-ouest.

En après-midi, nous avons passé une bonne partie de l’après-midi dans un centre d’achat, à distance de marche, de l’autre côté de l’autoroute A6, Paris-Marseille. En soirée, nous avons vidé nos valises et commencé à habiter les lieux. Le véhicule conserve encore quelques mystères, que nous n’avons pas encore résolus. Ce n’est qu’une question de temps.

Une petite Fiat, plus grande que le camping-car que nous utilisons pour explorer l’Amérique du Nord. Notre cinq étoiles mobile.

Nous nous sommes levés ce matin, bien reposés. Prêts à entreprendre une autre journée. Une autre longue journée : le marché des bouquinistes, sur le Quai des pêcheries, au bord de la Saône… Nous y avons chacun refait le parcours intellectuel d’une vie… ces livres qui ont nourris notre enfance, notre adolescence, notre vie adulte… difficile de résister aux tentations…

Résister à la tentation …

…puis le rassemblement, à la Place des Terreaux, des 16 groupes, réunissant 4 500 participants du grand défilé de la Biennale de la danse.

Départ du défilé de la Biennale de la danse 2010

Enfin, en fin d’après-midi, la visite du Musée gallo-romain de Lyon…

Me voici donc en fin de soirée, après avoir télécharger les photos de la journée dans l’ordinateur portable et de les trier, afin d’en traiter quelques unes… C’est dimanche soir ; il est 23 h 00 ; et je manque de temps pour poursuivre la description de nos découvertes.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s